Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
  1 Tout


[Apremont]
Le petit pont mégalithique sur la Tuderrière

Egalement appelé "Petit pont gallo romain", on y accède par le chemin creux  "des Bretons" depuis le quartier St Samson. Il est constitué d’une dalle en grès de 3.60 m, reposant sur 2 socles maçonnés. A  l’origine 2 dalles parallèles enjambent le ruisseau, la 2ème ayant cédé au passage d’un tracteur. Sa datation est incertaine, cependant des fouilles ont permis d’établir l’existence  d’un camp gallo-romain dans les 3 premiers siècles après JC sur la colline dite du Moulin des Vignes à quelques mètres d’ici. Un chemin venant du Pas-Opton, alors importante desserte portuaire, rejoint  l’ancienne nécropole à puits funéraires.

Le petit pont gallo romain est sur le circuit de randonnée "les 3 châteaux".



[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Temple du Villiers- Fanum

Temple gallo-romain construit au IIe siècle, il fut découvert au début des années 1980.  Ce sanctuaire est de plan carré et se compose d’une tour centrale appelée cella et d’une galerie périphérique. Situé à l'écart de la ville, il s'agit d'un temple routier. La cella est considérée comme la pièce où le dieu réside et seuls les prêtres peuvent y pénétrer. La galerie sert de déambulatoire aux fidèles qui peuvent ainsi faire des dons à la divinité et s'assurer sa bienveillance pour la traversée de la Loire.



[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Vestiges de l'église Saint-Maxenceul

Ancienne église paroissiale construite au XIIe siècle, elle a été détruite par un violent orage en 1754. Du XIIe siècle, ne subsiste plus que l'abside, le mur méridional et la grande porte de l'Ouest. Cette dernière est de style roman et possède des voussures sculptées, encadrées de colonnettes cylindriques. La tour du clocher reconstruite au XVIe siècle est percée de baies géminées (jumelles). Du mobilier, il ne reste que le maître-autel datant du XVIIe siècle.



[Saint-Calais]
Motte féodale

La seigneurie de Saint-Calais est constituée au XIème siècle, quand le comte du Maine Herbert Eveille Chien, pour contrebalancer la puissance naissante de l’abbaye, autorise un de ses chevaliers, Guillaume, à construire un château. Il reste de celui-ci une motte d’une hauteur de 10 m. L’ensemble fortifié d’origine était plus important, avec un fossé et deux séries de murailles. Les vestiges actuels du château sont probablement plus tardif (XIIème) : il s’agit d’un gros donjon carré orienté au sud, et des restes d’une autre tour. Ce château s’insérait dans un réseau de fortifications (Mondoubleau- Montoire…) car on est dans une région de frontière, aux XIème et XIIème, entre Français et Anglais.

 
1 Tout
 
 
  
 
  
 
  
  Tous types de patrimoines
  
  Archéologie
  Architecture urbaine
  Châteaux
  Édifices et Patrimoine religieux
  Expositions et collections permanentes
  Fortifications et constructions défensives
  Lacs et plans d'eau
  Logis et Maisons
  Manoirs et Seigneuries
  Moulins
  Musées, éco-musées, musées thématiques
  Parcs et jardins
  Patrimoine commémoratif
  Patrimoine maritime et fluvial
  Patrimoine paysager
  Patrimoine utilitaire (lavoir, four,...)
  Petit Patrimoine
  Points de vue aménagés et table d'orientation
  Ponts et ouvrages d'art
  Quartiers, rues et ruelles
  Sites naturels
  Troglodytisme
  Vestiges archéologiques