Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
  « Préc. 1 ... 6 7 8 9 10 ... 29 Suiv. » Tout


[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Prieuré et Eglise Saint-Pierre

Ancien prieuré bénédictin et ancienne paroisse de Chênehutte magnifiquement situé dans un parc dominant la Loire, offrant ainsi l'un des plus beau panorama de la région.

Au Xe siècle, des moines bénédictins de Saint-Florent-le-Vieil s'installent à cet emplacement. Le prieuré est agrandi au XVIe siècle dans le style Renaissance. En 1830, le comte de l’Aubépin le modifie à son tour et lui donne l’apparence d’un petit château. Au début du XXe siècle, le comte Raymond de Castellane réalise des travaux d’embellissement en particulier les terrasses. Seul quelques murs subsistent de l'église carolingienne Saint-Pierre.

Aujourd'hui l'ancien prieuré est devenu l'hôtel**** - restaurant Le Prieuré



[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Temple du Villiers- Fanum

Temple gallo-romain construit au IIe siècle, il fut découvert au début des années 1980.  Ce sanctuaire est de plan carré et se compose d’une tour centrale appelée cella et d’une galerie périphérique. Situé à l'écart de la ville, il s'agit d'un temple routier. La cella est considérée comme la pièce où le dieu réside et seuls les prêtres peuvent y pénétrer. La galerie sert de déambulatoire aux fidèles qui peuvent ainsi faire des dons à la divinité et s'assurer sa bienveillance pour la traversée de la Loire.



[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Tour de Trèves
XV°siècle

La Tour est un lieu privé, cependant l'intérieur est accessible lors des journées du patrimoine. Vous pouvez tout de même admirer cet édifice visible depuis la rue.

Unique vestige de l'ancien château du XVe siècle construit par Robert le Maçon, elle communique avec le reste du château grâce à un pont-levis. En 1750, le château de Trèves, réaménagé en demeure de plaisance, est vendu à Jean de Stapleton. Celui-ci le fait abattre, ne laissant subsister que la tour-maîtresse. Les trois niveaux inférieurs sont dévolus à la défense et aux cuisines. Les deux derniers étages sont ceux des appartements seigneuriaux. Un escalier mène à la terrasse entourée d'un chemin de ronde à mâchicoulis.



[Chênehutte-Trèves-Cunault]
Vestiges de l'église Saint-Maxenceul

Ancienne église paroissiale construite au XIIe siècle, elle a été détruite par un violent orage en 1754. Du XIIe siècle, ne subsiste plus que l'abside, le mur méridional et la grande porte de l'Ouest. Cette dernière est de style roman et possède des voussures sculptées, encadrées de colonnettes cylindriques. La tour du clocher reconstruite au XVIe siècle est percée de baies géminées (jumelles). Du mobilier, il ne reste que le maître-autel datant du XVIIe siècle.

 
« Préc. 1 ... 6 7 8 9 10 ... 29 Suiv. » Tout
 
 
  
 
  
 
  
  Tous types de patrimoines
  
  Archéologie
  Architecture urbaine
  Châteaux
  Édifices et Patrimoine religieux
  Expositions et collections permanentes
  Fortifications et constructions défensives
  Lacs et plans d'eau
  Logis et Maisons
  Manoirs et Seigneuries
  Moulins
  Musées, éco-musées, musées thématiques
  Parcs et jardins
  Patrimoine commémoratif
  Patrimoine maritime et fluvial
  Patrimoine paysager
  Patrimoine utilitaire (lavoir, four,...)
  Petit Patrimoine
  Points de vue aménagés et table d'orientation
  Ponts et ouvrages d'art
  Quartiers, rues et ruelles
  Sites naturels
  Troglodytisme
  Vestiges archéologiques