Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
  1 2 3 4 Tout


[Foussais-Payré]
Ancienne mairie -ancienne poste
XIX -XX

Presbytère avant 1905 dans sa partie principale, ce bâtiment a ensuite hébergé le service postal : logement de fonction et bureau de poste.

En 1951, une construction a été ajoutée symétriquement au bureau de poste pour accueillir la mairie. Celle-ci a été transférée en 1982 dans l’ancien Prieuré.

A la différence des maisons bourgeoises de la fin XIXe - début XXe, couvertes en ardoises et nombreuses à Foussais-Payré, ce bâtiment est recouvert de tuiles plates. 



[Foussais-Payré]
Auberge Sainte Catherine
XV - XVIème siècle

L’auberge était tenue par la famille Viète au XVIesiècle.

Célèbre mathématicien, considéré aujourd’hui comme l’inventeur de l’algèbre moderne, François Viète (1540 - 1603) fut une figure exemplaire de l’humanisme de la Renaissance. Il était également juriste et conseiller privé des rois Henri III, puis Henri IV.

Dénommé Sieur de la Bigotière après la mort de son père, il est peut-être né dans cette auberge ou au village de la Bigotière, ou encore à Fontenay-le-Comte ... 



[Foussais-Payré]
Centre bourg

Le centre bourg est riche en monuments chargés d’Histoire.

Initialement construite au XIe, l’église date, dans sa partie principale, du XVe. Son portail roman encadré de deux baies aveugles est remarquable.

En face, les halles du XVIetémoignent des foires instituées à Foussais par le roi Henri IV.

A quelques mètres au nord, le portail monumental du XVIedonne accès au prieuré.

Au sud, la maison Renaissance du marchand François Laurent est un remarquable logis daté de 1552. 



[Foussais-Payré]
Cour de Payré sur Vendée
Bourg de Payré

Le logis de la Cour a été construit entre 1600 et 1607 par le Seigneur Brunet de la Riallière dont la demeure, plantée au Sud du bourg de Payré, domine la campagne de sa silhouette majestueuse.

Ce logis, plus simple, est constitué d’un bâtiment orienté à l’Est dont la porte d’entrée est ornée d’un fronton monté sur pilastres et d’un blason daté. Devant, une cour agricole le long de laquelle s’articulent écuries, grange et four à pain. Sous le logis, la cave comporte des départs de souterrains.



[Foussais-Payré]
Espace Paul de Vendée

L'espace Paul de Vendée porte le nom d'un personnage né en 1577 et qui a vécu dans le logis de Vendée (sur l’ancienne commune de Payré) de 1581 à 1627. Il est connu par son journal, écrit de 1611 à 1623. Noble protestant, il gère ses biens et participe à la résistance protestante après la mort d’Henri IV.  Compagnon d’armes d’Henri de Rohan et de son frère Benjamin pendant les dernières guerres de Religion (1620-1629), il défend des villes assiégées par Louis XIII : Saint-Jean-d’Angély, en 1621 ; La Rochelle, en 1627, où il meurt. 



[Foussais-Payré]
Le Prieuré
XI - XVII siècles

Bâti à partir du XIe, le prieuré dépendait de l’Abbaye de Bourgueil, en Touraine, et a abrité des moines bénédictins jusqu’à la Révolution avant de devenir propriété privée.

Reconstruit au XVeen même temps que l’église, il fut très endommagé par les guerres de Religion. Il a été fortifié dans la seconde moitié du XVIe, puis agrandi et embelli intérieurement, au XVIIe. Deux des quatre très belles cheminées portent de magnifiques ornements, en particulier les armes du Prieur.

Acheté par la commune en 1980, le prieuré abrite l’Hôtel de Ville depuis 1982 



[Foussais-Payré]
Temple de l'église réformé
XIX ème siècle

Construit en 1843, ce temple, avec son fronton à la grecque, est bien dans le style des bâtiments publics de l’époque. Sur ce fronton, l’inscription «culte évangélique» rappelle les divisions du XIXe, suite au Concordat, entre réformés évangéliques et réformés libéraux. L’intérieur est sobre : au centre la chaire et la table avec Bible et croix nue ; aux murs, des versets bibliques. A gauche, une salle qui fut une école de 1855 à 1882. A droite, la maison de l’instituteur, puis du concierge. 



[Le Coudray-Macouard]
Ancienne Mairie

Acquise en 1839 par la commune, cette demeure du XVème siècle est facilement identifiable grace à sa tour octogonale qui renferme un escalier et dont le toit a été tronqué.



[Le Coudray-Macouard]
Maison Hacault

Construite en 1724, sa partie la plus ancienne borde la rue du Pas d'Aubigné. Une aile agrémentée d'une galerie extérieure à colonnes a été ajoutée en retour d'équerre vers l'est en 1804.

C'est dans une dépendance de cette propriété qu'est installée la mairie de 1932 à 1959.



[Le Thoureil]
Tour des Hollandais
Commerce du vin

la Tour des Hollandais  (1685)est séparée par une ruelle dont le logis primitif possède deux logements, l'un daté de 1678, l'autre du XVIIIe.

Le manoir possède un vaste cellier voûté et des terrasses offrant une vue exceptionnelle. Son qualificatif d’hollandais provient de la famille Van Voorn qui fit construire cet ensemble architectural au début des années 1670. Cette famille s’enrichit par le négoce de vin alors peu développé au Thoureil. Par alliances et achats, les Van Voorn devinrent propriétaires de terres viticoles.

Le vin produit était ensuite expédié à Nantes où leurs cousins, les Deurbroucq, l’acheminaient jusqu’aux Provinces Unies, l’ancien nom des Pays-Bas. Dans un contexte politique pourtant défavorable du fait des guerres menées par Louis XIV, la prospérité de ces familles motiva d’autres Hollandais à s’installer en Val de Loire. Le fret des Van Voorn s’éteindra au début du XVIIIe. Tour et manoir ne seront vendus par leur descendance qu'en 1809.

 


[Montreuil-Bellay]
Circuit Patrimonial

La visite de la ville, matérialisée au sol, vous permet de découvrir le patrimoine architectural. Témoin des dix derniers siècles d'urbanisationavec de nombreux éléments marquants et classées à l'inventaire des monuments historiques.



[Saint-Calais]
Tribunal

Sous le consulat de Bonaparte, en 1800, Saint-Calais devient sous-préfecture.

Peu après, en 1802, une salle d’audience pour le tribunal de première instance est aménagée dans l’ancienne église de l’abbaye. Ce n’est qu’en 1839 que le préfet, en accord avec la municipalité, reconnaît que la salle existante est insuffisante, et qu’un nouveau plan est dressé (par l’architecte départemental) au fond du mail, à l’emplacement du marché aux chevaux.

Il s’agit d’un édifice de style néoclassique, qui fait donc référence à l’Antiquité, et qui a pour but d’incarner le pouvoir de l’administration judiciaire. Il fut inauguré en 1843. Ce bâtiment est en tuffeau, une pierre blanche typique de la vallée du Loir.



[Savennières]
Le Presbytère

Inscrit à l'inventaire sussplémentaire des Monuments Historiques en septembre 1986, il recèle un décor de toiles peintes.

 
1 2 3 4 Tout
 
 
  
 
  
 
  
  Tous types de patrimoines
  
  Archéologie
  Architecture urbaine
  Châteaux
  Édifices et Patrimoine religieux
  Expositions et collections permanentes
  Fortifications et constructions défensives
  Lacs et plans d'eau
  Logis et Maisons
  Manoirs et Seigneuries
  Moulins
  Musées, éco-musées, musées thématiques
  Parcs et jardins
  Patrimoine commémoratif
  Patrimoine maritime et fluvial
  Patrimoine paysager
  Patrimoine utilitaire (lavoir, four,...)
  Petit Patrimoine
  Points de vue aménagés et table d'orientation
  Ponts et ouvrages d'art
  Quartiers, rues et ruelles
  Sites naturels
  Troglodytisme
  Vestiges archéologiques