Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
Chênehutte-Trèves-Cunault
Maine-et-Loire

De belles constructions de tuffeau ponctuées par de remarquables édifices, le tout niché dans un écrin formé par la Loire d’un côté et par le verdoyant coteau de l’autre, voilà comment apparaît la charmante commune de Chênehutte-Trèves-Cunault.

Entre Loire et coteau s’égrainent trois villages et plusieurs hameaux. Habitations traditionnelles d’ardoise et de tuffeau, anciennement de mariniers et de perrayeurs. L’extraction de la pierre calcaire et son expédition par le fleuve ont longtemps conditionné la vie locale, suivies au XXe siècle par la culture du champignon en cave. De ci de là, émergent les anciens prieurés de Cunault, Trèves et St-Macé, le manoir de Grissay, l’ermitage St-Jean, la tour de Trèves, vestige de la forteresse, le château de Cunault et de belles églises romanes, Notre-Dame de Chênehutte, St-Aubin à Trèves et celle de Cunault, l’un des chefs- d’œuvre de l’art roman angevin. Tous illustrent l’histoire du val de Loire et sont associés à Foulque Nerra, Richelieu ou au Grand Condé. Ils se découvrent le long de l’itinéraire de “la Loire à vélo” ou des parcours de randonnée. Un hôtel-restaurant luxueux avec vue sur la vallée, des restaurants en cave ou avec terrasse en bord de Loire, des gîtes et des chambres d’hôtes pittoresques incitent à prendre son temps.

 
  Présentation de la cité
 
  Patrimoine
 
  Actualités
 
  Infos pratiques
 
  Offres touristiques
 
  TÉLÉCHARGEMENT(S)
 
  Eglise de Blaison-Gohier
 
  circuits de randonnée
 
  Circuit d'interprétation de Chênehutte Trèves Cunault